Les Ornithorynques déchaînés

Le Bureau des Affaires Non résolues : Grand gagnant de notre jury 2024

Par CHANTAL GALICHET, publié le jeudi 13 juin 2024 11:48 - Mis à jour le vendredi 14 juin 2024 12:20
Bureau des Affaires.jpg
Il a fallu voter. Et cette année ce fut sans hésitation. C'est un thriller mêlant enquête et vie personnelle, le tout aux couleurs de la ville de Toulouse qui a remporté vos suffrages. Un grand bravo à Christophe Guillaumot qui a su vous conquérir.
Mardi 04 juin nous étions à la librairie pour rendre le Prix des Ornithorynques déchaînés

Comme chaque année, nous avons longuement évoqué la sélection.

Ici et seulement ici de Christelle Dabos a beaucoup fait parler de lui. Ce collège avec des personnages attachants et/ou détestables, ce collège qui ressemble parfois (trop) à ce que vous vivez, ce collège entre réalisme cruel et fantastique ne vous a pas laissé indifférent. Les Pairs et les Impairs, les bouc-émissaires et ceux que l'on envie, ceux que l'on n'a même pas le droit de regarder dans les yeux, ceux qui disparaissent à force de ne jamais être regardés ni considérés, toutes ces règles dont aucune n'est officielle et qui pourtant régissent le quotidien d'élèves traumatisés. Une plongée dans un univers étouffant racontée par plusieurs personnages.

Comme une famille (avec une mention spéciale pour Rachel Corenblit que nous avons eu le privilège de rencontrer cette année) vous a beaucoup plu. La grande Histoire et l'histoire quotidienne intimement mêlées. La vie de famille et tout ce que cela comporte de joies, de rites partagés, d'incompréhension parfois. Et puis un dénouement qu'on n'a pas vu venir et qui redonne des couleurs à un père tellement défaillant. Chouette !

Liverpool-sur-Somme : Sami et Kevin, Kevin et Sami, des citations de sagesse plein le livre, le personnage de Fanny à qui vous ne pardonnez pas son indifférence alors que Kevin est un garçon à la personnalité tellement riche, la vie du quartier, le petit frère qui sauve de tout quand le bateau fait naufrage, le racisme effrayant qui pointe son nez jusque dans l'épicerie de Sami... Un roman social terriblement attachant. Vous lui reprochez quand même son côté "Happy End", tout s'arrange à la fin.

Même reproche au sujet des Soeurs Lakotas de Benoît Séverac. Vous reprochez d'abord au personnage principal son "irresponsabilité" vis-à-vis de ses deux petites soeurs qu'elle entraîne avec elle dans un road movie à travers les Etats-Unis. Vous êtes parfois bien plus raisonnables que nous les adultes (!) qui comprenons bien cette jeune fille qui ne veut à aucun prix être séparée de ses frangines. Vous trouvez que les solutions arrivent trop facilement, comme sur un plateau dites vous. En clair, elles ne galèrent pas assez ces filles et elles s'en sortent trop bien. Cet Happy End là, vous n'y croyez pas non plus.

Les Mots fantôme de David Moitet vous a beaucoup plu. Mention spéciale humour avec les personnages de l'Hôpital Psychiatrique qui se prennent pour des Jedi et qui viendront au secours de nos héros en passe de se faire assassiner par un vrai méchant comme on les aime, un méchant qui n'a rien pour lui et qu'on peut donc détester tout à loisir.

Et enfin Le Bureau des Affaires non résolues de Christophe Guillaumot. Et là, c'est simple, vous avez tout aimé. Les deux personnages principaux, le flic grognon Ruben et le jeune écervelé Gaspard qui vont être obligés de faire équipe, l'histoire personnelle de ce jeune dont le père a disparu mystérieusement, les amateurs d'urbex qui ont envie de gagner un concours, la ville de Toulouse présente en filigrane. Vous avez trouvé que "tout sonne juste", je vous cite et c'est un beau compliment pour l'auteur.

Un grand merci aux ornithorynques de cette année pour nos échanges et débats

Et un très grand merci à Aurélie et Muriel qui nous ont accueilli.e.s à la librairie Grand Selve, partenaire de ce jury depuis sa création.

Sans votre enthousiasme pour ce projet, le jury n'aurait jamais existé.