En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Les Ornithorynques déchaînés

Ornithorynques 2018 : La lutte a été rude...

Par CHANTAL GALICHET, publié le mardi 5 juin 2018 10:40 - Mis à jour le lundi 11 juin 2018 18:02

Incroyable ! Dans l'histoire des Ornithorynques, pour la première fois, deux livres sont arrivés ex-aequo !

Pire qu'une course de motos où tous les coups sont permis ! Référence à Adèle Wolfe qui a soulevé votre enthousiasme cette année… « un des livres les plus marquants de ma vie de lectrice» a dit l'une d'entre vous…

D'avis général, la sélection vous a beaucoup plu. Il n'y a gère que Flora Banks qui ne vous a pas convaincu, « trop répétitif ». Pour les autres, vous aviez plein de choses à dire et c'était, comme à chaque fois, un plaisir de vous entendre affûter vos arguments. Quelles excellentes critiques vous faites ! Vous avez éprouvé combien il est dur de choisir parfois… « On peut vraiment pas voter deux fois ? !!! »

Pour la première fois dans l'histoire des Ornithorynques, nous avons eu deux livres qui sont arrivés ex-aequo. Deux livres très différents. A chaque fois l'histoire d'une jeune fille. Criminelle dans les deux cas. L'une, par accident, à dix ans, dépassée par un monde d'adultes toxiques, qui va devoir se battre pour reconstruire sa vie par delà les médias qui ne la lâchent pas. L'autre, échappée des camps de concentration, rentrée en Résistance et qui doit tuer Hitler.

Deux histoires à couper le souffle. Celle de Jennifer Jones et d'Adèle Wolfe.

 

 

Et un jury 2018, exclusivement féminin, passionné et passionnant, à la hauteur de ces héroïnes !
Un grand merci les Ornithorynques pour cette année partagée.
Merci à Muriel Bernat qui est à l'origine de ce jury et le soutient depuis sa création et merci à Mme Sobanski qui accompagne notre route depuis plusieurs années maintenant.